You are currently browsing the category archive for the ‘Animation’ category.

Voilà, j’ai le BAFA ! Enfin presque… Il faut encore mon dossier passe devant une comission mais comme mes trois stages ont été validés, il ne devrait pas y avoir de problème.

Comme vous le savez peut-être, pour avoir le BAFA il faut faire trois stages : un stage de base théorique, un stage pratique et un stage d’approfondissement théorique.

J’ai passé mon stage de base avec les Francas (il y a plusieurs organismes pour le passer). Je dois dire que ça a été vraiment horrible. On était beaucoup trop et l’ambiance était vraiment mauvaise. Les formateurs nous mettaient vraiment la pression. On travaillait tous les soirs jusqu’à 23h même plus pour finir ce qu’ils nous avaient demandé. Bref, une horreur. C’est pour ça que j’appréhendais pas mal le stage d’approfondissement.

J’ai fait mon stage pratique dans un centre de loisirs petite enfance (3-6ans). J’y suis resté trois semaines. C’était vraiment sympa. Avec les petits, on peut moins faire d’activités mais ils sont tellement mignons. On a fait pas mal de sorties. On avait un thème sur la nature. C’était tranquille et pas du tout stressant.

Et j’ai donc passé mon stage d’approfondissement petite enfance en octobre. Par contre j’ai changé d’organisme et je l’ai fait avec les CEMEA qui est une association pour l’éducation nouvelle. C’était vraiment génial. On était seulement vingt et on s’entendait vraiment bien. En plus les formateurs étaient géniaux et pas du tout stressant. Je vous conseille cet organisme si vous voulez passer le BAFA. En résumé, on a appris pleins de choses sur les besoins des 3-6ans, sur le rôle de l’animateur, sur les différentes conceptions éducatives. On a aussi découvert pleins de chansons et d’activités (on a bien joué dehors dans la neige ^^).

Bref, voilà, ça, c’est fait. Et pourquoi pas plus tard, passer le BAFD ?

Publicités

Petit dialogue entendu au centre de loisirs où je travaille :

 » Le papa : Salut Fiston ! Qu’est-ce que tu as fais de beau aujourd’hui ? Tu t’es bien amusé ?

Olivier : Oui, j’ai fait une pizza et même qu’on l’a mangée au goûter et elle était super bonne.

Le papa : Quoi ? Tu as fais la cuisine ?

Odile (la responsable du centre) – en plaisantant : Oui, et on aura aussi des ateliers couture et on va leur apprendre à faire toutes les tâches ménagères.

Le papa – en plaisantant (mais qu’à moitié) : L’écoute pas Olivier, t’es mon fils, t’es pas une tentouze toi.

Après ça, on est en droit de se poser des questions sur l’avenir sentimental du gosse et sur ce que sera sa vie en couple… Je pensais pas qu’on pouvait encore entendre ce genre de choses…

Je suis vraiment désolée de ne plus rien poster sur mon blog mais c’est vrai qu’en ce moment entre mon petit job et les inscriptions à la fac (où on a l’impression que seuls des incompétents ont le droit de travailler), je suis overbookée ^^.

Si je vous parlais de l’endroit où je travaille pour me faire pardonner ?

Alors, en fait, j’ai été engagée dans un centre de loisirs petite enfance (3-6 ans) où je passe mon stage pratique du BAFA. Je fais des horaires pas possibles : de 8h30 à 18h00 sans aucune pause puisque les animatrices mangent avec les enfants et bien sûr, avec des petits comme ça, pas question de manger tranquille, il faut tout leur faire. Les enfants, c’est vraiment fatiguant, mais c’est vrai que c’est toujours enrichissant. Moi, ce que je préfère, ce sont les câlins et les bisous. Je pense que ça me manquera si j’arrive à devenir maîtresse. Et oui, je suppose que pour se faire respecter, il ne faut pas prendre ce genre de rôle. Enfin, je verrai bien quand j’y serai.

Alors en vrac, on a fait : pousser des graines (des poids cassés) dans du coton mais ça n’a pas marché (on recommencera la semaine prochaine avec des lentilles), de la pâte à modeler (beaucoup de pâte à modeler), une sortie en forêt, des histoires, des chansons, des perles, de la peinture, un jeu du goût, une sortie vers une rivière où ils ont pu patauger, un après-midi piscine (on a une petite pataugeoire qu’on a montée dans la cour), des jeux d’extérieur… Je crois que j’en oublie, mais bon, les journées sont tellement chargées avec ces petits bouts, on a même pas le temps de se poser pour réfléchir, sauf pendant la sieste (mais seulement quand on ne doit pas s’occuper de la terrible de service qui ne veut jamais dormir et qui réveille les autres même quand elle n’est pas dans la même pièce).

Je les aime bien quand même 🙂

Et puis, quand ça ne va pas, je pense à ma paie à la fin du mois…

Centre de loisirs… Ils ont été affreux… Je n’ai encore rien mangé aujourd’hui parce que je suis végétarienne et qu’ils ne servent rien sans viande ni poisson… Et en plus on a râté nos gâteaux de cet après-midi. Un petit conseil, ne mettez jamais trop de fruits dans un gâteau (il ne cuit pas) et n’y mettez pas du jus d’orange (goût très bizarre). Pourtant la matinée avait bien commencée… On était allé au marché pour acheter des fruits et des oeufs, ça a été vraiment sympa.

Conclusion : ne plus jamais prendre les recettes pourries que l’on peut trouver sur internet !!!

L’histoire :

Vincent Rousseau dirige pour la première fois une colonie de vacances et se retrouve plongé pendant trois semaines dans l’univers des colos avec petites histoires et gros soucis à la clef! Vincent se retrouve alors confronté à la vie mouvementée du camp, de ses animateurs plus ou moins professionnels et des ados pas toujours évidents à gérer…

Mon avis :

Voici l’un de mes films préférés. Je crois que je n’ai jamais vu de film aussi drôle. Mais attention pas drôle genre cul-cul la prâline, mais plutôt dans le style drôle, touchant et qui sonne juste, comme dans la vrai vie (ou presque). Je crois que ça reflète assez bien ce qui peut se passer dans une équipe d’animation. J’avoue que je ne suis jamais partie en colonie (en tant qu’animatrice) mais en tout cas j’ai pu me rendre compte (grâce au centre de loisirs) qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver avec des enfants. Je pense aussi qu’une ambiance pareille dans une colonie de vacances, ça ne se voit pas souvent.

A voir, vraiment !!!

Voici une des chansons du film, elle est géniale, pour le plaisir 🙂

Doobie Brothers – Long Train Runnin’ :

Aujourd’hui (comme tous les mercredi), j’ai travaillé dans un centre de loisirs. On avait une sortie de prévue à l’accrobranche. On y est allé à pied (1h30 de marche) et on a encore fait un parcours de santé (en courant s’il vous plaît) avant de pique-niquer. Entre parenthèses, on a fini avec une petite soirée barbecue entre animateurs. Je crois que je n’ai jamais été aussi fatiguée de ma vie.

Mais qu’est-ce que ça fait du bien des journées comme ça : l’impression d’avoir l’esprit vidé, d’avoir passé une super journée avec les enfants, de ne pas s’être trompé de voie, d’être bien dans ce qu’on fait et d’avoir le cœur rempli.

Depuis que je suis en vacances, je travaille tous les mercredi dans le centre de loisirs de ma ville. J’ai pour la première fois le groupe des grands (8-12 ans) et ce n’est pas facile. Mercredi dernier on les a emmenés au festival En Grangeons la Musique, où ils ont assisté à un spectacle de magie et de musique. C’était pas mal du tout et en plus ils ont été plutôt sage (on avait laissé les plus terribles au centre avec le groupe des petits). A la fin, dans le bus, j’ai fait un petit bilan.

Johan me dit : « Les tours de magie c’était bien mais sinon c’était pas bien parce qu’il n’y avait pas de tecktonik ni de R’nB ».

Ils ne savent pas apprécier la bonne musique… pourtant il y avait un très bon contre-bassiste.