Présentation de l’éditeur :

Un chat égaré, une inconnue jouant de ses charmes au téléphone, des événements anodins suffisent à faire basculer la vie d’un jeune chômeur, Toru Okada, dans un tourbillon d’aventures. L’espace limité de son quotidien devient le théâtre d’une quête sans cesse renouvelée où rêves, réminiscences et réalités se confondent. Aucune frontière, physique ou symbolique, ne résiste à l’effervescence des questionnements qui s’enchaînent au rythme de rencontres déroutantes, chacune porteuse d’un secret, d’une fragilité propre. Haruki Murakami tente de nous donner à voir la part d’ombre des choses et des êtres. Replaçant la méditation bouddhique dans la violence contemporaine du japon ou d’ailleurs, il se propose d’explorer nos ténèbres intérieures. Sans se départir d’un humour où perce la détresse, il emmène le lecteur dans un monde fantastique où, toujours plus fuyante, la réalité n’en devient que plus envoûtante.

Mon avis :

Magnifique !!! Encore une fois Haruki Murakami a réussi à m’embarquer dans son monde. Je suis même déçue de l’avoir déjà terminé. Je ne sais pas si c’est parce que c’est un auteur japonais mais Je n’ai jamais vu un style pareil. Il se passe toujours des choses très très étranges dans ses romans et pourtant on a l’impression que c’est la réalité, que ça ne pouvait pas se passer autrement. Il touche quelque chose à l’intérieur de nous-même même si je n’arriverais pas à dire quoi ^^. Désolée je suis très vague.

C’est vraiment un auteur à découvrir et à redécouvrir je pense.

Bonne lecture !!!

Publicités